Conseils

Tout savoir sur le permis de conduite

Le permis est indispensable pour tous les conducteurs, quel que soit leur âge ou leur expérience. Tâchons de tout savoir sur ce document de la plus haute importance.

Obtenir le permis de conduire en France

Pour obtenir le permis de conduire en France, le premier critère est d’avoir au moins 18 ans. Vous devez également réussir l’examen théorique général (ETG) et l’examen pratique (EP).

L’ETG est composé de 40 questions portant sur la réglementation routière française. Vous avez 45 minutes pour y répondre. Pour réussir l’ETG, vous devez obtenir au moins 35 bonnes réponses.

L’EP consiste à conduire un véhicule sur une route ouverte à la circulation. Vous serez évalué sur votre capacité à maîtriser le véhicule, à respecter les règles de la circulation routière et à réagir en cas d’urgence. Pour réussir l’EP, vous devez obtenir au moins 20 points sur 25.

Types de permis de conduire

En France, il existe différents types de permis de conduire en fonction du véhicule que vous souhaitez conduire. Voici un aperçu des différents permis de conduire et des véhicules qu’ils autorisent :

  • Permis B : autorise la conduite de voitures et de motos légères (jusqu’à 125 cm3).
  • Permis BE : autorise la conduite de voitures avec remorque légère (jusqu’à 750 kg).
  • Permis C : autorise la conduite de camionnettes et de fourgonnettes légères (jusqu’à 3,5 tonnes).
  • Permis CE : autorise la conduite de camions avec remorque lourde (jusqu’à 16 tonnes).
  • Permis D : autorise la conduite de bus et de car légers (jusqu’à 9 places).
  • Permis DE : autorise la conduite de bus et de car lourds (jusqu’à 32 places).

Le système de points

Le système de points sur les permis de conduire en France est un dispositif qui a été mis en place pour inciter les conducteurs à adopter un comportement plus responsable. Ce système permet de sanctionner les infractions au code de la route et de récompenser les bons conducteurs.

Le nombre maximum de points que vous pouvez avoir sur votre permis est de 12. Lorsque vous avez atteint ce nombre, vous êtes considéré comme un conducteur exemplaire et vous ne pouvez plus perdre de points. Si vous perdez des points, vous avez la possibilité de suivre une formation de récupération de points afin de les récupérer, comme sur https://www.stage-permis-a-points-sysco.fr/.

Le nombre de points que vous avez sur votre permis peut avoir des implications importantes sur votre assurance auto. Les assureurs envisagent souvent les conducteurs ayant un permis probatoire comme étant plus à risque, ce qui peut se traduire par des primes d’assurance plus élevées.

 

Conseils

Choisir son casque moto : les critères à prendre en compte

L’importance du casque n’est plus à mentionner. En dehors du fait que la loi oblige chaque motard à en porter un, c’est le meilleur moyen d’éviter les blessures graves en cas d’accident. Mais lorsque vient le moment de faire votre choix, vous pouvez rapidement tomber dans l’embarras si vous ne connaissez pas les différents critères à prendre en compte.

La taille du casque moto

Il va de soi que pour trouver le casque moto qui vous convient, le choix doit d’abord se faire en fonction de la taille. Il doit être adapté à votre tour de tête, et la forme doit épouser celle de votre tête pour éviter qu’il ne soit ni trop large ni trop serré. Sachez également qu’il est toujours judicieux d’opter pour un casque légèrement plus petit. En effet, la mousse qui se trouve à l’intérieur du casque va se tasser (sans compresser le visage), ce qui va le rendre plus stable.

Lorsque vous essayerez le casque, c’est votre ressenti qui va compter le plus pour déterminer si celui-ci est adapté ou non. Si vous ressentez une légère pression sur les tempes et les joues sans être trop serré, c’est celui qu’il vous faut.

Les matériaux de fabrication

Il existe de nombreux matériaux de fabrication pour le casque moto, chacun affichant ses atouts et ses inconvénients. Mais les plus choisit sont les casques en carbones et ceux en polycarbonate.

●       Les casques en carbone, comme leur nom l’indique, sont composés de fibres de carbone tissées et renforcées par une couche de fibre de verre dans le but d’apporter le maximum de résistance. Ils affichent de plus une meilleure absorption des chocs, avec un poids réduit.

●       Les casques en polycarbonate disposent de coques en plastique. Lors de la fabrication, la matière plastique est injectée directement dans un moule pour donner la forme du casque. Leur principal avantage se situe au niveau du prix, mais ils sont plus lourds.

La sécurité

Le niveau de sécurité dépend notamment du type de casque pour lequel vous allez opter. Il existe les casques intégraux et les casques jet. Selon votre usage, votre habitude et les conditions extérieures auxquelles vous êtes régulièrement confronté, vous devez évaluer le niveau de protection dont vous avez besoin.

Il est nécessaire de garder en tête qu’il n’y a pas que le casque qui est indispensable pour la protection d’un motard. En effet, beaucoup d’autres matériels sont à ne pas laisser de côté.

Découvrez l’univers du 2 roues de La Bécanerie et trouvez tout ce dont un motard a besoin.

Comment monter sur sa voiture des pneus achetés sur Internet ?
Conseils

Comment monter sur sa voiture des pneus achetés sur Internet ?

Le net est actuellement l’outil incontournable pour les personnes qui souhaitent rendre plus simple leur quotidien. De plus en plus de personnes font de nos jours leurs achats de pneu via les sites de pneus, comme celui du Comptoir du pneu, des centres autos en ligne notamment après avoir visiter des comparateurs de pneus.

Conseils

Entretien de voiture : les points de contrôle à surveiller

Qu’elle soit neuve ou d’occasion, une voiture a toujours besoin d’un entretien périodique et surtout régulier. Il n’est pas forcément question d’attendre les contrôles techniques réglementaires pour prendre soin de votre moyen de déplacement. Mieux, vous n’avez pas toujours besoin de faire appel à votre garagiste pour un certain nombre de tâches. Voici un guide qui vous donne quelques points de contrôle à surveiller sur votre véhicule.

Le niveau des liquides pour le moteur et le système de refroidissement

Telles les deux faces d’une même pièce, il n’est pas possible d’envisager un véhicule sans directement penser à son entretien. Ainsi, un Entretien voiture nécessite la prise en compte d’un certain nombre de facteurs. Au nombre des éléments à prendre en compte, figure l’huile de votre moteur.

En effet, que ce soit d’une manière générale et plus encore avant vos voyages sur les longues distances, il est capital de vérifier le niveau de l’huile dans votre moteur. Vous devez vous assurer que ce niveau soit contenu entre le niveau minimum et celui maximum. Par ailleurs, si vous remarquez tout juste avant un voyage que le niveau de la barre de l’huile est faible, faites recours à votre manuel d’utilisation avant toute action. Il vous renseignera sur l’huile adéquate.

Aussi tout comme l’huile du moteur, il est important de procéder à une vérification du liquide de refroidissement de votre véhicule. Vous devez vérifier que son niveau soit contenu entre le max et le mini de la boite d’expansion. En cas de toute irrégularité, il est toujours préférable de faire appel à votre garagiste.

Le système de freinage

Il est vrai que le contrôle de l’état des freins d’un véhicule est un peu compliqué. Toutefois, il existe des techniques assez simples comme le recommandent les sites dédiés. Ainsi pour vous assurer que tout va bien, vous pouvez par exemple jeter un regard au niveau des plaquettes de votre véhicule. Elles sont situées au niveau des gentes. Ce faisant, vous allez pouvoir détecter facilement les éventuelles traces d’usures.

Si vous apercevez également un signe d’alerte sur le tableau de bord de votre véhicule suivi d’un raclement lors du freinage, vous devez également faire appel à votre mécanicien. Cela pourra traduire une situation d’usure de vos disques.

Conseils

Perte d’un permis de conduire : quelles sont les démarches à suivre ?

Avez-vous perdu accidentellement votre permis de conduire ? Il est naturel de paniquer et se demander ce qu’il faut faire. En effet, ce document vous permet de circuler en toute liberté sur la route. Afin de vous venir en aide, nous allons décrire dans cet article les démarches à suivre pour le renouvellement de votre permis de conduire. Chaque étape doit être effectuée rigoureusement afin d’éviter la complication de votre situation.

 

La réalisation d’une déclaration de perte du permis de conduire

 

Si vous avez égaré votre permis de conduire, la première étape de son renouvellement est le lancement d’un processus de déclaration de perte. Comment devez-vous faire ? Vous avez deux options en fonction de la localisation de la perte.

 

    Perte en France

 

Vous pouvez lancer une déclaration de perte directement sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés si vous avez perdu le document en France. Dans ce cas, il suffit de s’inscrire sur le site de l’ANTS et de suivre les étapes requises. En premier lieu, vous devez cliquer sur « Ajouter/modifier une demande ». Ensuite, choisissez « Permis de conduire » puis « Perte de titre » en tant que motif. Les informations que vous livrez sur ce site web seront transmises à la préfecture de votre lieu d’habitation. L’ANTS vous informera par SMS ou par mail que l’attestation de perte est téléchargeable sur votre compte. Le récépissé de la déclaration de perte peut être présenté aux forces de l’ordre en cas de contrôle durant les 2 mois de sa validité.

 

    Perte à l’étranger

Pour une perte de permis de conduire à l’étranger, la déclaration de perte se fait d’une manière un peu plus complexe. Il faut que le conducteur fasse une déclaration chez la police locale. Vous pouvez également voir le consulat de France ou l’ambassade. Par ailleurs, l’attestation donnée par le consulat ne vous permet pas de conduire une voiture. Ce n’est que lors de votre arrivée en France que vous obtiendrez un récépissé de perte utilisable durant 2 mois.

 

Faire une demande de duplicata

 

La deuxième démarche à suivre pour le renouvellement d’un permis de conduire est le lancement d’une demande de duplicata. Pour ce faire, vous devez fournir au format numérique à l’ANTS les documents cités suivants. Il faut une photocopie de pièce d’identité telle qu’une carte nationale d’identité ou un passeport. Votre dossier doit également contenir une photo-signature numérique. Cette dernière doit être réalisée par des professionnels agréés par l’État. Vous aurez aussi besoin d’un justificatif de domicile circulant durant les 6 derniers mois, à savoir : un avis d’imposition, un contrat de location, une quittance de loyer… Il est également requis de donner un timbre fiscal de 25 euros et un formulaire CERFA relatif à la demande de duplicata de permis de conduire. N’oubliez pas de laisser vos contacts rapides, utiles pour vous informer des avancements du dossier.

 

Récupérer son duplicata

 

Lorsque vous avez accompli parfaitement les deux premières étapes, il ne vous reste plus qu’à attendre le duplicata de votre permis de conduire. La poste vous fait part de votre nouveau permis de conduire. Au cas où le facteur passe faire la livraison en votre absence, il vous laissera un avis de passage. Vous disposez ainsi de 15 jours pour récupérer votre nouveau permis de conduire à la poste. Attention ! Si vous ne récupérez pas les documents dans ce délai de 15 jours, toutes les démarches entamées jusqu’ici seront considérées comme nulles. Vous pouvez essayer de recontacter directement l’ANTS pour avoir vos documents en éclaircissant les motifs de votre retard.

 

Conseils

Auto-école nouvelle génération : les avantages

Depuis quelques années, l’apparition des auto-écoles hybrides ou de nouvelle génération a révolutionné le monde de l’apprentissage de la conduite. Ce type d’auto-école vous propose une nouvelle façon de passer votre permis. Grâce à ce nouveau concept, vous pouvez suivre votre formation n’importe où et quand vous le voulez à travers une auto-école en ligne. Toutefois, pour diverses raisons, de nombreuses personnes hésitent encore à avoir recours à ce genre d’école. Si vous en faites partie, découvrez les raisons qui vous feront changer d’avis.

Une flexibilité dans votre agenda

Le plus grand avantage d’une auto école nouvelle génération reste sa flexibilité. Il vous permet de réviser votre code de manière très autonome et suivant vos disponibilités. Plus besoin de suivre des cours à des heures fixes dans un établissement. Vous pouvez apprendre vos leçons de Code de la route dans les transports, pendant vos pauses déjeuner ou avant de vous endormir le soir. Par rapport aux cours de conduite, jouissez également d’une liberté de faire vous-même votre emploi du temps. Vous pouvez directement réserver vos heures de conduite sur Internet. De cette manière, adaptez vos cours en fonction de l’heure, de l’endroit qui vous convient. Vous pouvez même choisir le moniteur qui va vous assister.

Des leçons à moindre coup

Si vous voulez économiser, les auto-écoles hybrides offrent les meilleurs prix pour décrocher le permis de conduire. Sachez qu’ils proposent divers forfaits au choix, certains offrent jusqu’à environ 30% de réduction que la moyenne. Toutefois, bien que les leçons soient à moindre coût, vous pouvez tout de même vous assurer d’avoir un forfait tout compris. Disposez du pack traditionnel qui renferme les leçons du code et le nombre d’heures d’exercice de conduite requis par la loi. Ces économies sont réalisées grâce à l’optimisation du budget de fonctionnement des auto-écoles nouvelle génération.

Des entraînements et des tests d’essai disponibles en ligne

Pour mettre toutes les chances de votre côté, les auto-écoles de nouvelle génération ont élaboré, pour vous, une nouvelle façon de réviser. Profitez de questionnaires et divers quizz disponibles sur leur site pour vous entraîner et vous permettre de réussir facilement l’examen du Code de la route. Ces sites se basent sur les derniers tests officiels pour mettre en place ces questionnaires. À la fin de votre session de test, retrouvez votre score et toutes vos erreurs afin de ne plus les reproduire. En d’autres mots, travailler avec une auto-école en ligne vous permet de bénéficier de « cours particuliers » et de simulations d’examens à souhait.

Des formateurs de qualité

Si vous avez des doutes concernant le professionnalisme des formateurs, détrompez-vous. Les moniteurs des auto-écoles hybrides sont tous diplômés d’État avec pour la plupart plus d’une dizaine d’années d’expérience. De ce fait, vous ne trouverez aucune différence avec ceux dans les auto-écoles traditionnelles en matière de professionnalisme. La seule différence repose sur la possibilité de faire le choix du moniteur. Contrairement aux écoles traditionnelles où le moniteur vous est imposé, dans les auto-écoles hybrides, vous pouvez choisir celui avec qui vous voulez apprendre. Ainsi, tous les critères sont réunis pour s’adapter à vos besoins.

Les choses qui font la différence

Lorsque vous êtes inscrits dans une auto-école en ligne, vous avez la possibilité de compléter vos cours de conduite par des conduites accompagnées. Pour cela, vous devez seulement être assisté par une personne ayant déjà eu son permis depuis au moins 5 ans. Par ailleurs, sachez que vous allez passer vos examens en tant que candidat libre. Ainsi, vous êtes maître de votre place d’examen pour le permis. Vous pouvez choisir de le faire quand vous vous sentez prêt, étant donné que vous faites votre inscription par vous-même. De plus, vous choisissez la date de passage aux examens contrairement aux élèves dans les auto-écoles traditionnelles. Ces derniers sont, quant à eux, obligés de se conformer aux places et au quota donnés par la préfecture pour choisir leur date.

À travers cet article, vous pouvez vous faire une idée de tous les avantages d’une auto-école en ligne. Vous pouvez maintenant comprendre pourquoi ces écoles sont si populaires en ce moment auprès des jeunes. 

Conseils

Sur quel site déclarer la cession de sa voiture ?

Lorsque vous désirez transmettre une voiture, vous devez impérativement faire une déclaration de cession. Cette démarche vous permettra de libérer votre véhicule mais aussi et surtout d’acquérir une carte grise entièrement au nom du nouveau propriétaire. Pour réaliser une telle opération, vous devez vous rendre sur la bonne plateforme. Laquelle privilégier pour la déclaration de la cession de votre voiture ? Découvrez la réponse dans cet article.

En quoi consiste la déclaration de cession d’une voiture ?

Souhaitez-vous détruire, donner ou vendre votre voiture ? Vous devez effectuer une déclaration de cession sur internet. C’est une opération qui vous permettra d’approuver la transmission du véhicule au nouveau propriétaire qui pourra désormais faire une demande de carte grise. Pour compléter cette formalité, il existe des prestataires auxquels vous pouvez vous confier. Le site www.declaration-cession.fr est par exemple une piste que vous pouvez explorer.

La déclaration de cession d’une voiture est-elle obligatoire ?

Déclarer la cession de votre voiture est une opération obligatoire et officielle. Elle indique que vous approuvez la vente ou le don de votre bien à une autre personne. Elle est d’une importance capitale pour le futur propriétaire qui pourra demander sa carte grise. Le caractère impératif de cette démarche est accentué sur une certaine catégorie d’automobiles. Parmi celles-ci, on peut mentionner : la moto, la voiture, le camion, la caravane et la remorque don’t le poids total autorisé en charge est supérieur à 500 kg.

Pour quelles raisons devez-vous effectuer la déclaration de cession d’une voiture ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous devez déclarer la cession de votre voiture. Premièrement, cette formalité sera utile à l’acheteur de votre véhicule dans le processus de changement du propriétaire sur la carte grise. En d’autres termes, il pourra immatriculer le bien à son nom. En réalité, sans cette procédure, vous ne pouvez pas vendre votre automobile.

C’est la raison pour laquelle vous devez fournir le certificat de cession et les pièces importantes telles que l’ancienne carte grise et le procès-verbal de contrôle technique. Deuxièmement, la déclaration permet d’informer l’administration que vous n’êtes plus le propriétaire de votre voiture. Cela signifie qu’en cas d’infractions commises par cette dernière, vous ne recevrez aucune contravention.

Comment déclarer la cession d’une voiture ?

Vous êtes à votre premier coup d’essai avec la déclaration de cession de votre voiture ? Vous devez impérativement savoir qui peut réaliser cette démarche et à quel moment elle doit être faite.

Qui a le pouvoir de déclarer la cession d’une voiture ?

Avant de vous débarrasser de votre voiture, vous devez faire attention à quelques détails importants. D’abord, seule la personne don’t le nom et le prénom sont mentionnés sur la carte grise est autorisée à revendre un véhicule. S’il y a des co-titulaires sur ladite pièce, ceux-ci devront signer afin que la transaction se fasse de façon légale. Cependant, si votre voiture est en leasing, vous ne pouvez pas la vendre, car le propriétaire est le seul individu qui en a le pouvoir.

À quel moment faire la déclaration de cession d’une voiture ?

La déclaration de cession de votre automobile est une formalité qui se réalise en trois temps. Si vous désirez compléter cette procédure de manière optimale, vous devez respecter ces différentes étapes. Primo, vous devez télécharger le formulaire cerfa 15776 en deux exemplaires et l’imprimer avant d’aller au rendez-vous.

Secundo, lorsque la transaction est faite, vous et la personne intéressée devez remplir les documents. Ils doivent être complétés avec vos informations et celles de l’acheteur. À la fin, vous devez conserver le premier exemplaire et remettre le second format à l’acquéreur. Tertio, vous devez conclure votre déclaration de cession sur internet. Vous disposez d’un délai de 15 jours pour le faire. Vous devez réaliser cette opération le plus tôt possible afin de vous décharger de toutes les responsabilités.

Où déclarer la cession de sa voiture ?

Depuis 2017, vous n’avez plus la possibilité de déclarer la cession de votre voiture à la sous-préfecture ou à la préfecture. Au moment de vendre ou de donner votre moto ou votre remorque de plus de 500 kg, vous devez vous rendre en ligne. Cette mesure a été prise par l’État pour redéfinir les missions des agents publics. C’est à cet effet que le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés est devenu le seul service d’immatriculation en France.

Il est désormais la plateforme sur laquelle vous devez vous rendre pour profiter des prestations autrefois offerts par la préfecture et la sous-préfecture. Pour déclarer la cession de votre voiture, il vous suffit de suivre les différentes étapes importantes. Après la création de votre compte, vous devez renseigner les champs relatifs à votre requête. N’oubliez pas de télécharger le certificat de cession, de le remplir et de le soumettre.

En somme, la déclaration de cession d’une voiture est une opération importante pour de nombreuses raisons. Pour la réaliser, vous devez désormais vous rendre sur le site de l’ANTS. Si vous ne désirez pas compléter cette formalité tout seul, vous pouvez vous diriger vers les prestataires spécialisés sur internet.

Conseils

Le deux-roues se réinvente avec l’électrique

Si l’on souhaite acheter un deux-roues aujourd’hui, une question se pose d’emblée : moteur thermique ou électrique ? Ce qui pouvait nous sembler un luxe il y a encore quelques années est devenu, ces derniers temps, un produit abordable, possédant les avantages d’un véhicule de nouvelle génération.

​L’électrique, gage de fiabilité

Contrairement à leurs équivalents thermiques, les scooters et motos électriques sont plus faciles à entretenir, car ils demandent moins de maintenance. C’est ce qu’on apprend sur le site de Pure Rider, spécialiste scooter et moto électrique à Paris. Il n’y a pas besoin de vérifier aussi  régulièrement le moteur ni de surveiller l’usure des pièces, ce qui en fait des compagnons de route plus fiables. En plus, les scooters électriques ne rencontrent jamais de difficultés au démarrage. On y trouve aussi un plus grand confort d’utilisation dû à l’absence de bruit et de vibrations malgré une plus  grande puissance. Les batteries sont de plus en plus performantes et prennent le dessus  sur les  carburants en termes d’autonomie.

​De nouvelles performances

En changeant de mode de motorisation, le deux-roues s’est perfectionné sur d’autres technologies. D’abord l’optimisation de l’électricité : certains modèles récupèrent l’énergie lors du freinage pour recharger la batterie et les scooters électriques ne consomment de l’électricité qu’en accélération et donc rien à l’arrêt. La plupart sont équipés d’un tableau de bord numérique, d’un système d’alarme, d’un régulateur de vitesse et d’une marche arrière électrique, ce qui en fait des véhicules ergonomiques. D’autres fonctions comme le Bluetooth ou le système « keyless »,  (démarrage sans clé) se retrouvent aussi sur une majorité de modèles. Soyons clairs, le scooter électrique d’aujourd’hui est un concentré de technologies.

​La solution économique

L’essor des scooters et des motos électriques a permis d’en baisser les prix au point qu’ils deviennent plus accessibles que leurs homologues à essence. On trouve aujourd’hui des scooters électriques à 1500 euros. À l’usage, l’électricité est moins chère que le carburant, les économies se font donc aussi à long terme. De plus, les gouvernements ont tendance à favoriser l’accès à ses véhicules ne rejetant pas de CO2. Pensons aussi à leur présence en ville qui est largement préférée à celle des deux-roues thermiques. Le plébiscite des énergies vertes est en train de mettre les véhicules électriques au premier plan et les deux-roues en font partie.

​En résumé

Les scooters et motos électriques conjuguent performance, fiabilité et économies. Ils sont souvent très esthétiques, avec des designs élaborés. On peut facilement dire qu’ils améliorent l’expérience du deux-roues, laissant au passé les désagréments de l’odeur, du bruit, des vibrations et autres incidents techniques.

PrécédentSuivant

Vous voulez trouver votre voiture préférée ?

Nous avons une grande liste de voitures modernes et classiques dans les catégories neuves et d’occasions.